Le Complot des Salines

Publié le par François Kuss

Le Complot des Salines est un roman historique qui se déroule dans le Languedoc à la fin du XVIIIème siècle, à la veille de la Révolution Française.

Pierre Castilhon, fils d'un riche négociant de Cette (Sète aujourd'hui), rentre dans ses terres natales après avoir étudié le droit à la Faculté de Toulouse et débute comme magistrat au barreau de Montpellier. Très vite, il se trouve mêlé malgré lui à des forfaits inexpliqués qui ensanglantent la province, à commencer par le meurtre du Premier Consul (Maire) de Cette, l'avocat Georges Escoutou ; et lorsque sa famille se retrouve en danger, il devient, par la force des choses, enquêteur missionné par l'Intendant des Etats du Languedoc, représentant l'autorité absolue du roy dans la province.

Le roman est disponible dans toutes les librairies (sur commande) ou sur le net : commandes avec possibilité de dédicaces auprès de l'auteur ou sur la FNAC, Chapitre, Amazon, etc..

Extrait :

Montpellier Mai 1788

- Bien Fraissard, tout cela commence à devenir trop long, il me faut des résultats...
- Monsieur le Comte, un peu de patience, il s'agit d'un gros travail dans les garnisons. Je suis assuré de celle de Montpellier, et pour Cette les choses avancent. La mort du maire a avivé les suspicions... Mais tout va s'accélérer croyez-moi !
- J'y compte. Il ne s'agit pas d'un complot à la petite semaine. C'est le cousin du roy... et l'implication de militaires dont il s'agit...
- Ai-je jamais failli ? Monsieur le Comte, dites bien à notre commanditaire que d'ici peu, il pourra parader comme il se doit à Versailles fort de ce qui va se passer ici..
- Parfait. J'espère que tout se déroulera au mieux. Regagnons la séance à présent.

Pierre resta immobile et silencieux encore quelques instants, des plus interrogatifs sur ce qu'il venait d'écouter. Un complot dans le Languedoc ? Contre le roy ? Tramé par son propre cousin, le Duc d'Orléans ? Et des militaires en cheville? Y compris à Cette ? Et si l'assassinat d'Escoutou avait à voir avec tout ça ?  Ou bien il avait mal compris ou alors les racontars sur les loges maçonniques véhiculés par la piétaille la plus dévote étaient vrais. Etaient-ce des lieux de subversion qui ne se contentaient pas de révolutions de papiers ? Et que penser du Comte de Périgord, un grand de la province, commandant des troupes royales ? Il était donc partie prenante d'un complot ?

Pierre se décida  à entrer et prit la réunion au vol, complètement absorbé par ce qu'il venait de glaner. Il fixa toute la soirée le Comte de Périgord et le dénommé Fraissard, qu'il n'avait jamais vus auparavant. Rien ne l'atteignait hormis ses réflexions sur cette conversation tellement sibylline qu'il ne cessait de se la repasser en boucle dans son esprit, pesant et soupesant chaque mot. Fraissard se rendit compte de la persistance de Pierre à le fusiller du regard et le salua d'un signe de la tête. Pierre fit de même. Le reste de la soirée, il évita soigneusement d'observer de front ses deux intrigants..
.

Commenter cet article