Le cri de la mouette

Publié le par François Kuss

9 mois...

 

L'accouchement ne saurait être aussi parfait.

 

C'est le temps qu'il a fallu pour que j'appose le mot fin au bas de mon manuscrit à la fin de l'année 2010, puis qu'ensuite j'y revienne sans cesse, mécontent, améliorant, raturant, revenant aux formulations initiales, menant la dure vie de l'écrivain perfectionniste, torturé par le bon mot, la bonne phrase..

 

C'est le temps qu'il a fallu aussi pour que ma muse et première lectrice, avec l'éclair qui caractérise le génie, me donne les ressorts d'une lumière sans ombre sur la fin de mon intrigue, me conseillant d'en renverser une cinquantaine de pages pour donner encore plus de corps et de vie à mon récit. Que lui dire sinon merci, mille et milles mercis !

 

C'est enfin le temps qu'il a fallu pour procéder aux envois tant redoutés vers des éditeurs, attendre chaque jour au seuil de la porte la réponse qui ne vient pas, expérimentant la frustration du mail de refus ou de la boîte aux lettres vide..

 

Puis c'est enfin le temps qu'il faut pour qu'un projet accouche avec un éditeur qui le donne à lire à son comité de lecture, et accorde un feu vert qui ravit !

 

Désormais les contrats sont donc signés, et petite ironie de l'histoire personnelle, alors que gamin juste en face de ce 16 rue de la révolution qui fut mon chez moi pendant près de 20 ans, chaque jour en allant à l'école je regardais la vitrine de ce qui fut le journal satirique le plus lu de Sète, je pense au "Petit Sétois Illustré", c'est avec son fondateur / rédacteur reconverti dans le domaine de l'édition que plus d'une bonne décennie plus tard, je renoue le fil avec ma petite patrie.

 

"Echec au Roy", les nouvelles aventures de Pierre Castilhon, policier de la révolution française, sera donc accueilli par les Editions de la Mouette. Une fois n'est pas coutume, je m'associe au cri rieur du volatile pour exprimer aussi un cri de joie !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article