Sète et les livres : écrire à la criée !

Publié le par François Kuss

Pendant deux jours ce week-end, les Halles de Sète accueilleront la première manifestation littéraire d'envergure que la ville ait organisée avec les enfants du "pays", puisque pas moins d'une quarantaine d'écrivains setois seront présents pour dédicacer leur prose au milieu des étals des "harengères", comme le héros de mon ouvrage aurait dit, et des maraîchers ; et il sera détonnant de voir comment au milieu de commandes de moules, de rascasses et de daurades, parmi les crieurs qui ne cessent, au quotidien, d'appater le chaland, le petit monde si feutré des gens des lettres muettes se confrontera aux gens du verbe haut, ou comment l'écriture se confrontera à la criée ! 

 

Voilà bien u2010-10_automhalles-0.jpgne manifestation que je n'aurais manqué pour rien au monde !

 

Demeure le pincement au coeur qui point lorsque l'on s'éloigne de sa muse, mais je me réjouis déjà d'y être pour y présenter le "Complot des Salines", tout simplement car avec cet exercice de découverte des livres au beau milieu du "ventre" de la ville, comme aurait dit Zola, dans ces Halles qui n'ont certes plus grand chose à voir avec les si typiques halles castellanes du sud de la France mais n'en gardent pas moins, par leurs figures commerçantes, le charme et l'air chantant de l'occitanie ; je sais déjà que je vais renouer avec cet âme populaire qui donne à Sète sa raison d'être et qui m'a tant inspirée pour mon polar pré-révolutionnaire.

 

RDV donc dès 8h samedi et dimanche pour les "Autom'Halles" du livre de Sète, en plein coeur de cette île si singulière où rien, pas même un salon du livre, ne se fait comme partout ailleurs !

Commenter cet article